Bénédiction des homosexuels par l’Église, des divergences en Normandie

3 min read

Bénédiction des homosexuels divergences en Normandie

Annonce Historique du Vatican

Le 18 décembre, une annonce historique émane du Vatican : la bénédiction des couples homosexuels est désormais autorisée, marquant un tournant significatif au sein de l’Église catholique, où l’intégration des personnes LGBT+ demeure complexe. Toutefois, la position des évêques français sur ce progrès reste ambiguë. Qu’en est-il spécifiquement en Normandie ?

Dynamique d’Ouverture du Pape François

Cette décision ne révolutionne pas pour autant la doctrine de l’Église, mais s’inscrit dans la dynamique d’ouverture prônée par le Pape François. Dans une déclaration officielle (Fiducia Supplicans), l’Église affirme la possibilité de bénir les couples homosexuels et ceux en situation irrégulière, sous une forme non ritualisée, pour éviter toute confusion avec le sacrement du mariage.

Position de la Conférence des Évêques de France

Le 10 janvier, la Conférence des Évêques de France, par le biais de dix prélats dont Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, a exprimé sa vision concernant les personnes homosexuelles. “Fiducia Supplicans” souligne que ces individus, ne pouvant contracter le mariage sacramentel, ne sont pas exclus de l’Amour de Dieu ni de l’Église. Ils sont encouragés à chercher le réconfort divin et à aligner leur vie sur l’Évangile.

Bénédiction des homosexuels des divergences en Normandie

Cependant, le communiqué français omet délibérément le terme “couple”. Cette avancée a suscité des réactions divergentes au sein de l’Église, en France et ailleurs, notamment parmi les évêques du grand ouest.

Approches Contrastées du Havre et de Rouen

En Normandie, les évêques du Havre et de Rouen divergent dans l’application de cette mesure. Jean-Luc Brunin, évêque du Havre, prône une approche pédagogique, respectueuse de la conscience individuelle, rappelant les tensions lors des débats sur le Mariage pour Tous. En revanche, Mgr Dominique Lebrun de Rouen, adopte une position plus inclusive, affirmant l’amour inconditionnel de Dieu pour les homosexuels et les encourageant à solliciter la prière d’un prêtre.

See also  Gabriel Attal affirme une évolution mentalités en France

Directives de l’Archevêque de Rouen

À Rouen, contrairement à l’approche du Havre, Mgr Lebrun impose des directives claires : les bénédictions pastorales doivent être brèves et spontanées, sans conditions préalables. Dans la Manche, l’évêque de Coutances et d’Avranches aligne sa position sur celle du Conseil permanent de la Conférence des évêques de France. Aucune déclaration officielle n’a été faite par les trois autres évêchés normands (Seez, Bayeux-Lisieux, et Evreux).

Réactions des Militants pour les Droits des Homosexuels

Des militants chrétiens pour les droits des homosexuels ont salué cette décision dans Le Monde, tout en exprimant leurs inquiétudes quant à sa mise en œuvre. Ils soulignent que les personnes LGBT catholiques sont constamment confrontées à la notion de péché.

Mission Pastorale d’Accueil à Rouen

Il est intéressant de noter qu’à Rouen, une mission pastorale d’accueil pour les personnes LGBT et leurs familles a été établie.

Étude sur les Positions Religieuses Vis-à-Vis des Homosexuels

Pour conclure, une étude de 2012 de la Centrale des Syndicats du Québec sur les positions religieuses vis-à-vis des homosexuels révèle des attitudes variées, allant de la condamnation à la tolérance, en passant par la répression et l’acceptation. Douze ans plus tard, les changements restent limités.

You May Also Like

+ There are no comments

Add yours